Pierre Laroutourou

Publié le par Philippe

A tous ceux et celles qui veulent que le PS se mette au travail…

Bonjour à tous et toutes,

Je reviens vers vous pour vous donner quelques nouvelles de notre initiative.

D’abord une bonne nouvelle.

Suite à la tribune parue dans Le Monde du 24 avril et suite au travail de conviction fait par chacune et chacun d’entre nous, plus de 7.400 militants PS etquelques 19.000 citoyens "non-PS" ont signé cette pétition.

Dans l’ensemble, notre initiative a été plutôt bien accueillie. Une preuve parmi d’autres : l’éditorial du Monde de ce jeudi 8 mai commence par citer notre initiative.

En lançant cette initiative, nous voulions réunir le soutien de 5.000 militants PS et de 50.000 citoyens "non-PS". L’un des objectifs est largement atteint. Pour l’autre, sans doute n’avons nous pas su expliquer assez clairement que ce qui se passe au PS concerne l’ensemble des citoyens. Sans doute aussi, beaucoup de ceux qui ne sont pas au PS ont une image tellement dégradée du parti qu’ils pensent inutile de signer une pétition…

Hélas (c’est la mauvaise nouvelle), le blocage du côté de Solférino est toujours le même. François Hollande est son équipe refusent absolument le débat sur notre proposition. Il faudra un jour que François Hollande nous explique pourquoi il refuse même de nous recevoir… Il pense finir son mandat en beauté, en faisant voter à l’unanimité une nouvelle Déclaration de principe, mais un nombre croissant de militants et d’élus sont furieux de voir que le PS est inaudible (ou presque) alors que la droite annonce chaque semaine une nouvelle "réforme".

"Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Si on recommence à fuir le débat de fond comme on l’a fait depuis 1997, qui nous dit que 2012 sera pour la gauche un meilleur cru que 2002 ou 2007 ?" s’interroge un élu de l’Ouest.

Et dans Le Nouvel Observateur, alors que François Hollande était souvent désigné par le surnom sympathique de Culbuto (il se relève après chaque défaite), il apparaît maintenant comme Le Grand Etouffeur. "Le grand étouffeur vous salue bien ! " écrit Le Nouvel Observateur du 3 avril en rendant compte de la stratégie de François Hollande après les municipales.

Que pouvons-nous faire ?

Face à ce blocage, que pouvons-nous faire ? Certains ont trouvé que notre tribune dans Le Monde était trop soft, trop gentille… Certains d’entre vous, depuis 2 semaines, proposent que nous organisions un sitting devant Solférino pour faire savoir le scandale et faire pression sur la direction.

Personnellement, j’ai parfois envie d’être plus dur. Je trouve absolument scandaleux ce refus du débat. Mais en parlant avec bon nombre de signataires, nous pensons qu’une action façon "sitting" serait contre-productive.

Mardi 13 mai à 18 heures, à l’initiative de trois parlementaires (Geneviève Gaillard, Claude Saunier et Pierre-Yves Collombat), une réunion est organisée au Sénat pour réfléchir au(x) meilleur(s) moyen(s) d’agir.

Cette réunion a été organisée très vite et la seule salle disponible est une petite salle. Nous ne pouvons donc pas inviter tous les signataires. Désolé !

1 > on organisera sans doute une rencontre ouverte à tous d’ici l’été.

2 > d’ici mardi soir, merci de nous faire remonter toutes vos idées. Que pouvons-nous faire d’ici la fin juin pour mettre de l’intelligence et du concret dans le débat ?

A partir du 1er juillet, avec le dépôt des contributions, le temps du Congrès sera pleinement ouvert. Mais d’ici là (il reste encore 7 semaines et le mois de mai va être chaud) que pouvons-nous faire ?

Que vous soyez au PS ou que vous n’y soyez pas,

toutes vos propositions sont les bienvenues.

Bien cordialement

Pierre LARROUTUROU

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

fabien beth 09/05/2012 17:56


Bonjour je souhaite prendre contact avec Mr Laroutourou dans le but de proposer des idées et d'agir.


Cordialement, Fabien Beth

Technofil 10/05/2012 21:00



bonne chance ;)