Apple : Dieu est mort, pas Steve Jobs

Publié le par Technofil

Depuis la commercialisation de l'Apple II en 1977, la communauté des consommateurs d'Apple n'a fait que croître. Alors que son fondateur historique Steve Jobs vient de démissionner, Emmanuel Torregano, high-tech addict de la première heure, nous raconte l'histoire qui le lie à la marque à la pomme.

Emmanuel Torregano

> Par Emmanuel Torregano HighTech addict

Edité par Henri Rouillier  

Une mythologie se construit sous nos yeux. Nous avons cette chance, celle d’être les contemporains d’hommes dont, dans quelques siècles, on aura certainement peine à imaginer les contours réels. Steve Jobs en fait partie. Il n’est pas le seul. Et après lui, car cette histoire n’est pas achevée, d’autres viendront aussi peupler ce panthéon.

 

Steve Jobs, co-fondateur d'Apple.

Steve Jobs, co-fondateur d'Apple. (Hoshino/AFP)

 

Le trip est né à la fin des seventies. Une révolution passait la main à une autre, le charbon et le pétrole devenaient moins séduisants que le silicium et la matière grise. Dans un garage, et ce n’est pas qu’une légende dorée, des individus quelque peu en marge, des "freaks", pour tout dire, voyaient soudain le monde différemment.

 

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/186147;apple-dieu-est-mort-pas-steve-jobs.html

Publié dans Apple

Commenter cet article