Bruel, Genest : des "people" contre les 75% de Hollande

Publié le par Technofil


Parla rédactionle 10/04/2012

Les 75% de taxation proposés par Hollande ont du mal à passer chez certains people. Patrick Bruel s'était insurgé le 5 avril au micro de RTL contre la proposition de François Hollande de taxer à 75% les revenus supérieurs à 1 millions d'euros. "Je suis très content de participer à une solidarité [sic], très content de reverser une grande partie de ce que je gagne. Mais là, ça atteint des proportions où ça devient limite confiscatoire et spoliateur" dénonçait l'ex-chanteur (et nouvel entrepreneur du poker en ligne) au micro de RTL. "Ce n'est pas honteux de faire fortune", ajoutait-il. Ce n'est pas honteux à partir du moment où on redistribue, et on redistribue beaucoup. Ne serait-ce que 50 % de ce que vous gagnez, c'est déjà énorme." Contrecoup ? Ce mardi, l'Express assure que l'homme d'affaires,  actionnaire à hauteur de 15 millions d'euros du leader français du poker en ligne, Winamax, se serait rendu coupable de jongleries fiscales, pour soustraire au fisc français une partie de ses bénéfices.

bruel

La mesure a également fait réagir sur Twitter la comédienne Véronique Genest, qui a déjà affiché son soutien à Nicolas Sarkozy.

      Un tweet retwitté par ... Nadine Moranopicto


genest

D'autres ne s'expriment pas directement, mais voient leurs cas évoqués par des adversaires "des 75%". Sur RTL, François Hollande a été interviewé sur cette mesure par Jean-Michel Aphatie, à propos du comédien Dany Boon. Selon ses comptes, le comédien devrait payer au fisc 4 millions d'euros. "Est-ce légitime, est-ce juste ?" lui demande Aphatie. "Suffit-il d’être élu pour prendre autant d’argent à quelqu’un qui par son talent a créé ce revenu?". "Je ne conteste pas le talent, il doit être récompensé, mais est-ce que, à un moment, il n’y a pas un effort à faire, (...) on demande aux salariés de faire un certain nombre de sacrifices, (...) donc il est bien légitime aussi de demander à ceux qui ont le plus de participer davantage à l’effort de redressement.", lui répond Hollande.

Tous les comédiens français ne réagissent pas comme Bruel : dans Les Inrockuptibles, le comédien Jamel Debbouze qualifie de "ridicule" cette proposition du candidat socialiste...tout en appelant cependant à voter pour lui, "directement au premier tour".

 

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=13592

Publié dans Economie

Commenter cet article