Frédéric Lefebvre, le copieur colleur

Publié le par Philippe


À la suite d'un article de Slate.fr, l'éditeur de Frédéric Lefebvre a reconnu que deux passages du dernier livre du secrétaire d'Etat avaient été empruntés à Wikipedia et à l'AFP, sans mention des sources. «Ces références seront bien évidemment réintégrées lors de la réimpression du livre», assure Arash Derambarsh des éditions du Cherche-Midi. Magnanime, Slate.fr se propose d'aider l'éditeur en publiant de manière plus exhaustive les copiés-collés de Frédéric Lefebvre. Pour que la réimpression se passe au mieux.Lire la suite l'article

Le secrétaire d'Etat a copié-collé 20 sources Internet sans les citer dans son dernier livre Le mieux est l'ami du bien. Slate.fr fait le recensement.
- Frédéric Lefebvre à l'Elysée le 17 novembre 2010, REUTERS/Charles Platiau -


l
D'après notre dernier décompte, Le mieux est l'ami du bien comprend 20 copiés-collés empruntés à des sources diverses: Wikipedia et l'AFP pour l'essentiel, mais aussi Le Figaro, La Dépêche du Midi, le Nouvel Obs, Commentcamarche.net, Bambin-nature.com et même... Valérie Pécresse. 

http://fr.news.yahoo.com/79/20110327/tfr-frdric-lefebvre-le-copieur-colleur-ba15d4f.htm

Publié dans Logiciels Libres

Commenter cet article

Le Mousquetaire des Mots 30/03/2011 23:56



Je ne l'excuse pas, je me contente d'être ironique.



Philippe 02/04/2011 08:44



l'ironie n'est pas possible avec ce type car nous ne sommes pas au theatre ! C'est la vrai vie ... il serait noir et arabe, il serait deja en taule !



Le Mousquetaire des Mots 30/03/2011 17:54



On peut pratiquer le copier/coller à condition de citer ses sources mais également en mettant entre guillements et en utilisant les italiques. Cela a le
mérite d'être clair. Que veux-tu, ce brave homme ne pouvait être au four et au moulin alors il s'est laissé aller à une certaine facilité.



Philippe 30/03/2011 21:12



non il n'a aucune excuse !