Interview du coprésident du Parti Pirate français, Maxime Rouquet

Publié le par Technofil

Il n'y a pas que le Piraten Partei

À quelques semaines des législatives françaises 2012, nous avons interviewé Maxime Rouquet, coprésident du Parti Pirate français avec Guillaume Lecoquierre. Membre du PP depuis seulement 2009, Maxime Rouquet est ingénieur en informatique et a été le tout premier candidat du PP à se présenter à une élection législative (partielle) dans les Yvelines après le départ de Christine Boutin. Il obtiendra 2,08 % des voix, puis 0,66 % des voix un an plus tard après l’annulation du vote de 2009.

Parti Pirate


PCINpact : Bonjour Maxime Rouquet, pouvez-vous présenter rapidement le Parti Pirate ?

Nous sommes un mouvement de citoyens qui ne se retrouvaient pas dans l'offre politique existante. La révolution amenée par les nouvelles technologies comme Internet nécessite de mettre à jour la loi, mais nos élus sont incapables de s'adapter aux nouveaux usages.

Quelles sont les principales lignes du programme du Parti Pirate ?

Le Parti Pirate s'est constitué autour de trois grandes idées : la défense des droits de l'homme et des libertés civiques, le libre accès au savoir et à la culture, et la lutte contre les situations de monopoles privés. Le Parti Pirate militait alors pour la protection de la vie privée et pour la transparence des institutions publiques, pour une mise à jour du droit d'auteur, et pour une remise en question du système des brevets.

Depuis, nous avons étendu notre programme à bien d'autres domaines, toujours sur les mêmes fondements. Ce sont les adhérents qui, chaque année lors de l'Assemblée générale, votent les amendements au programme. En octobre dernier, nous avons par exemple pris des positions sur la production d'énergie décentralisée à partir de ressources renouvelables.

Pour les législatives, nous avons souhaité nous concentrer sur cinq grands thèmes : la légalisation du partage, la lutte contre le fichage abusif, l'indépendance de la justice, l'ouverture des données publiques, et enfin la transparence de la vie politique.

 

http://www.pcinpact.com/news/70999-interview-parti-pirate-francais-maxime-rouqu.htm

Publié dans Logiciels Libres

Commenter cet article