La déprogrammation d'un film israélien, une utopie dangereuse

Publié le par Philippe

Tribune
Le réseau de cinémas Utopia annonçait vendredi la déprogrammation du film israélien « A cinq heures de Paris » suite aux altercations sanglantes entre Tsahal et des activistes pro-palestiniens à bord du Mavi Marmara. La suite

Publié dans Polémique

Commenter cet article

Mo' la fée 25/06/2010 08:11



Hier encore, une mobilisation devant le cinéma Utopia de Toulouse



Philippe 26/06/2010 07:16



Merci ;)



Moi 09/06/2010 19:27



Très juste article, décision ridicule



Philippe 12/06/2010 22:28



;)



Le Mousquetaire des Mots 09/06/2010 16:06



Cela n'a aucun sens, sauf si on veut montrer par là sa désapprobation. Mais c'est stupide car un acte militaire mis en place par des politiques n'a rien à
voir avec un film. ON entre dans le monde du grand n'importe quoi



Philippe 12/06/2010 22:28



;(



Le Mousquetaire des Mots 09/06/2010 10:08



Je reprends à mon compte une phrase de l'article, car elle résume à elle  seule ce qu'il faut faire :


"les échanges culturels constituent un vecteur essentiel du dialogue entre les peuples et de la rencontre de la pensée de l'autre"



Philippe 12/06/2010 22:28



;)