Le CNLL, Conseil National du Logiciel Libre, demande un statut de Fondation consacrée au Logiciel Libre et Open Source

Publié le par Philippe


Communiqué du CNLL



        


Le CNLL qui, au travers des 10 associations qui le composent, réunit déjà plus de 200 entreprises françaises du Logiciel Libre, demande la création d'un statut nouveau de Fondation consacrée au Logiciel Libre et Open Source (FLOSS).



Le CNLL fait le constat que des fondations américaines telles que la Fondation Linux ou encore la Fondation Apache ont permis l'éclosion de logiciels qui sont au cœur de L'économie numérique.

Il n'y a pas de semblable fondation en France, et le CNLL demande la création d'un statut nouveau, qui permettrait à la France de tenir son rang dans la construction du patrimoine mondial du FLOSS, inciterait les entreprises françaises à y contribuer, et donc à tenir un rôle accru dans la gouvernance de ces projets, mais aussi de bénéficier de logiciels de qualité améliorant directement leur compétitivité.

Dans cette perspective, le CNLL a élaboré une note de synthèse, annexée au présent communiqué, qui explique les modalités visées, et les multiples bénéfices attendus pour l'économie française:

· Rôle accru de la France dans la gouvernance des logiciels qui font tourner l'économie numérique

· Gains de compétitivité pour les entreprises bénéficiant de ces logiciels

· Création d'emploi

· Vente de services à l'export

· Stimulation de l'innovation

· Et bien sûr, le service de l'intérêt général, qui est le propre d'une fondation.



Le 15 juillet, le CNLL a adressé un courrier à Madame Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d'Etat à la Prospective et au Développement de l'Économie Numérique, demandant que soit étudiée la création d'un tel statut, auquel les membres du CNLL seraient honorés de pouvoir contribuer.

« Les entreprises françaises déploient beaucoup de logiciel FLOSS, mais ne contribuent pas à hauteur de leur utilisation. Elles n'ont donc pas suffisamment leur mot à dire quant à la feuille de route des logiciels qui sont pourtant au cœur de leurs systèmes d'information. Avec une réelle incitation à la contribution, un statut de Fondation FLOSS amènerait clairement une dynamique nouvelle très forte dans le monde du logiciel libre et open source. » déclare Patrice Bertrand, porte-parole du CNLL.



Pour en savoir plus:

http://www.cnll.fr/news/cnll-fonfloss-02.pdf

Publié dans Logiciels Libres

Commenter cet article