Les scénarios de financement du Très Haut Débit

Publié le par Philippe

La question du financement du Très Haut Débit
Edition du 01/12/2010 - par EuroTMT

Au delà du grand emprunt, la question du financement du Très Haut Débit reste posée.

(Source EuroTMT) Les Assises du numérique qui se sont tenues le 25 novembre dernier à Paris ont abordé le sujet, oh combien problématique, du très haut débit dans les zones non denses. Eric Besson, ministre en charge du développement numérique, qui ouvrait la journée a posé le cadre : « Nous souhaitons que 70 % de la population française soient couverts par le très haut débit d'ici 10 ans, et 100 % d'ici 2025. »

Pour atteindre cet objectif ambitieux, le (nouveau) ministre de l'économie numérique a rappelé que l'Etat allait injecter deux milliards d'euros (issus du Grand Emprunt) dans les infrastructures et que, côté mobiles, l'attribution des fréquences 800 MHz et 2,6 GHz, prévue durant le premier semestre 2011, devrait permettre d'élargir la couverture en haut et très haut débit.

Pour conclure, il a souligné que « les collectivités locales vont avoir un rôle moteur dans le déploiement ». A ces dernières de se débrouiller pour mettre en oeuvre les préconisations du gouvernement, soit à partir de financements publics, soit par le biais de PPP (Partenariats Public-Privé).

 

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-la-question-du-financement-du-tres-haut-debit-22828.html

Publié dans Internet

Commenter cet article

Le Mousquetaire des Mots 06/12/2010 21:58



Quand on sait que près des grandes agglomérations, il existe des zones non couvertes, je ne vois pas comment on peut ambitionner de tels résultats. Certes,
c'est minoré par le fait que les collectivités locales devront se débrouiller, mais tout de même, est-ce réaliste ? Ou vraiment réalisable ?



Philippe 09/12/2010 18:47



Certes non, mais quand on a une ambition démesuré comme not' président ...