Piégée par Dahan, Morano craint que la France devienne "le Liban"

Publié le par Technofil


Par Dan Israel le 15/06/2012

Nadine Morano "trouve que Marine Le Pen a beaucoup de talent", que Louis Aliot, le numéro 2 du FN est "très sympathique" et "y'a des projets de société sur lesquels" l'ex-ministre UMP est d'accord avec le parti frontiste. Morano pensait effectuer ces déclarations auprès de Louis Alliot, au téléphone. Manque de chance, elle parlait en fait à l'imitateur Gérald Dahan, qui organisait un de ses canulars pour Sud Radio.

Diffusé ce matin sur Sud Radio, l'échange est bien sûr embarrassant pour Morano. Le faux Alliot l'appelle au prétexte de proposer un soutien du candidat FN dans la circonscription où elle est candidate, contre un retrait de l'UMP Etienne Mourrut dans le Gard, en faveur de Gilbert Collard.

Ecoutez :

dahan-morano

Rien de bien étonnant dans les propos de Morano, qui répète de façon moins formelle le contenu de sa récente interview à Minute. Une seule phrase franchement limite, quand elle parle des socialistes et de leurs projets : "Ils vont nous mettre une merde comme jamais. Parce que la droite et la gauche c'est pas pareil. Ils vont nous mettre le droit de vote des étrangers, je sais pas si vous vous rendez compte. (…) J'ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi."

La ministre explique aussi qu'elle ne suit pas le FN dans tous les domaines, qu'elle a "envie d'une France ouverte, mais protégée" et rappelle que son grand-père était italien, naturalisé, et très attaché à la nation.

 

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=14039

Publié dans Humour

Commenter cet article