Pour le 1er avril, Microsoft fait une leçon de morale aux pirates qui s'amusent

Publié le par Philippe

Etrange communication de la part de Microsoft. Alors que le monde entier s'envoie blagues sur blagues, et qu'un nombre impressionnant d'éditeurs sur Internet se prête au jeu du poisson d'avril, Microsoft a décidé de briser la bonne humeur en rappelant que ça n'est pas le moment de s'amuser, qu'il y a des choses graves dans le monde. La faim, oui. La guerre, sûrement. Mais surtout le piratage.

"Il y a un sentiment de soulagement lorsqu'une blague cruelle est suivie rapidement d'un "Poisson d'Avril !" moqueur. Mais lorsque les consommateurs sont victimes du piratage de logiciels, vous pouvez être certains que le pirate ne va pas soulager sa misère avec humour", commence l'étrange communiqué de Microsoft. S'ensuit alors un long discours qui vise à contredire avec des arguments alarmistes cinq "idées reçues" sur le piratage :

  1. Le piratage de logiciels n'est pas un délit sérieux ;
  2. Le piratage de logiciels ne fait de mal à personne ;
  3. Le piratage de logiciels coûte moins cher que les logiciels originaux ;
  4. Les gens qui achètent des logiciels contrefaits savent que le produit est piraté ;
  5. Le piratage est tellement répandu qu'il est inarrêtable ;

Ils savent s'amuser, chez Microsoft...

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Publié dans Logiciels Libres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article