Revue Tech Numerama n°16

Publié le par Philippe

High-Tech -

Le 16ème numéro de La Revue Tech Numerama est en ligne ! Au programme de ce numéro, l'affaire Wikileaks, la dépendance aux jeux vidéo ou encore la neutralité du net.

Voici le 16ème numéro de La Revue Tech Numerama, le podcast au ton décalé qui revient tous les quinze jours sur l'actualité du net et des nouvelles technologies. Après un premier podcast diffusé le 22 novembre dernier, Matthieu Blanco revient cette semaine sur la dépendance aux jeux vidéo en Corée du Sud, sur la controverse autour de Wikileaks ou encore sur les débats sur la neutralité du net aux États-Unis.

Ce nouveau numéro de La Revue Tech Numerama sera également l'occasion pour Matthieu Blanco de s'intéresser à la tablette électronique Playbook conçue par RIM, à l'Internet haut débit par satellite grâce à o3b, à la censure exercée par Apple dans son environnement mobile ou encore au jeu vidéo en streaming grâce au service OnLive.

 

 

 

 

La vidéo, sous licence Creative Commons BY-ND, peut être récupérée sur ce lien. (format .M4V, environ 628 Mo)

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Publié dans Culture

Commenter cet article

Le Mousquetaire des Mots 13/12/2010 21:27



Sommes-nous vraiment de pauvres quidams aveugles et incultes ? Je ne le pense pas. Nous pensons, réfléchissons, constatons et tirons les conclusions qui
s'imposent quand on nous dit quelque vérité intrinsèque. merci à ces "journalistes" qui osent tout et livrent leurs informations. C'est cela la liberté d'expression : le pouvoir de l'information
délivrée dans sa totalité qui permet de saisir l'importance de ce que fait ou dit le politique.



Philippe 18/12/2010 14:19



je ne suis pas journaliste, je me mets dans le lot des quidam. Si tu veux je te donne le lien pour lire les memos de wikileaks sans filtrage journalistique. Bon courrage !



Le Mousquetaire des Mots 13/12/2010 19:48



L'affaire Wikileaks occupe tout le monde et notamment les politiques qui crient au scaldale. D'autres s'insurgent parce que l'attitude des politiques est,
selon eux, une attaque à la liberté d'expression. Une pétition court contre la mise au ban de cette plateforme qui dévoile toute la nudité cynique des rapports diplomatiques, contre ce que ses
auteurs considèrent, comme beaucoup, qu'il s'agit là d'une guerre anti liberté d'expression. Ce n'est pas pour rien que nous avons la hadopi, la loppsi, la dadvsi et sur le pan international,
l'ACTA. Autant  de concoctages de bridage de la liberté.



Philippe 13/12/2010 20:52



Julian Assenge a compris qu'il y avait un travail de journaliste à faire avant de livrer en pature les 2500 memos. C'est pour ca que 120 journalistes de 5 journaux prestigieux ont trié, expliqué,
etc ... avant de livrer l'information en pature au pauvre quidam ...